Wikipedia

Général François LECOINTRE

François LECOINTRE est un officier général français, né le 6 février 1962 à Cherbourg dans une famille de tradition militaire. Il est chef d’Etat-major des armées depuis le 20 juillet 2017.

Avec Bruno Heluin, il est l'un des deux chefs de section héros de la bataille du pont de Vrbanja en 1995, le dernier combat « baïonnette au canon » de l'Armée française.

Carrière militaire

Après avoir fait les classes préparatoires au Prytanée national militaire de La Flèche, François LECOINTRE étudie à l'École spéciale militaire de Saint-Cyr (promotion général Monclar) de 1984 à 1987, puis à l'École de l'infanterie de 1987 à 1988, avant d'incorporer le 3e régiment d'infanterie de marine de 1988 à 1991.

Le lieutenant LECOINTRE est nommé au grade de capitaine des troupes de marine le 1er juillet 1991. Il a été engagé en Irak lors de la première guerre du Golfe (1991), en Somalie (1992) et à Djibouti dans le cadre de l’opération Iskoutir (1991-1993). De 1993 à 1996, il est commandant de compagnie de combat du 3e régiment d'infanterie de marine à Vannes. Le capitaine LECOINTRE participe à l’opération Turquoise en 1994 au Rwanda : il y commande la 1re compagnie du 3e RIMa du groupement Nord. Le capitaine Lecointre est engagé dans les forces françaises sous commandement de la Force de protection des Nations unies (FORPRONU) lors de la guerre de Bosnie-Herzégovine. Sur ordre du général Gobilliard et du colonel Sandahl, il mène, avec le lieutenant Heluin, deux sections à l'assaut, contre les forces armées serbes de Bosnie, lors de la reprise du pont de Vrbanja à Sarajevo le 27 mai 1995.

De 1996 à 1999, il est instructeur aux écoles de Saint-Cyr Coëtquidan (Morbihan), où il forme des élèves officiers à la tactique militaire. Il a ensuite servi à l’état-major de l'armée de terre, au sein du bureau de conception des systèmes de forces.

De 2005 à 2007, le colonel Lecointre est chef de corps du 3e régiment d'infanterie de marine à Vannes et à ce titre commande le groupe tactique interarmes 2 (GTIA2) en Côte d’Ivoire d’octobre 2006 à février 2007 (opération Licorne) dans le cadre de la crise politico-militaire.

De juillet 2007 à juillet 2008, il est stagiaire au Centre des hautes études militaires, puis directeur de la formation de la 58e session. Durant cette période il est également auditeur à l’Institut des hautes études de Défense nationale (IHEDN). Il intègre le cabinet du ministre de la Défense en juin 2009, remplissant successivement les missions d'adjoint « terre » et de chef de la cellule « activité et emploi ».

Nommé Général de brigade le 1er août 2011, il occupe jusqu'en 2013 le poste de commandant de la 9e brigade d'infanterie de marine à Poitiers. Il commande la mission de formation de l'Union européenne au Mali en 2013.

Chef du cabinet militaire du Premier ministre depuis août 2016, il est élevé par décret du 19 janvier 2017 de François Hollande dans la première section des officiers généraux aux rang et appellation de général de corps d'armée le 1er mars suivant. Le général Lecointre dirige par ailleurs la revue d’études militaires, Inflexions.

Le 19 juillet 2017, il est nommé chef d’Etat-major des armées par le président Emmanuel Macron, à la suite de la démission du général de Villiers14 ; il entre en fonction le lendemain de sa nomination et est élevé aux rang et appellation de général d'armée.

PhotoleCointre

bandeau-tarnetgaronne

 

Flash-01

derniereminute

02791548
Aujourd'hui
Hier
Semaine
Mois
1128
4052
24375
69054

Votre IP : 54.198.2.110
Date & Heure Serveur : 2017-11-19 04:59:36
19/11/2017
HORLOGE
Heure :
Free business joomla templates