Liste des "Brèves"

 

11 novembre 2018 – La Base de Défense de Tarn et Garonne à l’honneur

n.

Ce 11 novembre, dix enfants du conseil municipal et d’une classe de l’école verte de l’hippodrome ont participé à la cérémonie de commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918, cours Foucault à Montauban. Ils ont pris part aux dépôts de gerbe, aux côtés des autorités.

Les détachements de différentes unités militaires, aux ordres du  Colonel Belclancq commandant le 9ième RSAM, étaient présentés au Colonel Pilette, Commandant la Base de Défense de Tarn-et-Garonne et Commandant d’armes de Montauban.

Au cours de cette cérémonie, présidée par Monsieur le Préfet de Tarn-et-Garonne, une remise de décorations eut lieu. Parmi les récipiendaires, était présent le Colonel Pilette. Celui-ci a été élevé au grade d’Officier de l’Ordre National du Mérite par le Général de Corps d’Armée Chazarain.

01 02 03
 04
05  06   07 08 

La Depeche

Colonel Pilette :

«Ensemble, osons l'armée

du 21e siècle»

Photo

 

Le colonel Hervé Pilette, patron de la Base de Défense (BdD) Montauban- Agen avait devancé les agriculteurs en fixant sa cérémonie des vœux au 24 février. Mais entre-temps, les agriculteurs ont eux aussi marqué ce mercredi 24 janvier d'une pierre blanche. Avant-hier, c'est donc une foule de manifestants «genre agricole» qui a bloqué la ville une bonne partie de la journée… Au risque de siphonner les vœux du patron de la BdD, de ses invités. Finalement, les autorités civiles et militaires (1) purent accéder à l'hôtel Villenouvelle à l'heure dite. Avec l'humour qui l'anime, le colonel Pilette a donc pu remercier les organisations syndicales d'avoir suspendu leur mouvement à temps, permettant à sa cérémonie de faire le plein, facilitant du même coup le stationnement (d'ordinaire compliqué) sur l'avenue Léon Cladel vidée le matin même de ses véhicules pour laisser la place aux tracteurs.

BdD : on revoit la carte

Probablement aurait-il été dommage que les vœux du colonel fussent couverts par la colère paysanne puisque le patron de la BdD fera valoir ses droits à la retraite en mars 2019 après 39 années de services, cet officier supérieur figurant parmi les plus anciens colonels (il est en réalité le 2e plus ancien) en activité. Son départ de Montauban est envisagé pour cet été, voire la fin 2018 «mais il est hautement probable que je ne serai pas en mesure de m'adresser à vous dans un an».

Au cours s de sa longue intervention, citant Chateaubriand et Montherlant, évoquant Pagnol, le colonel Pilette fit référence à l'engagement des armées sur les théâtres extérieurs et sur le territoire national via «Sentinelle» mais aussi sur des opérations de secours civils après le cyclone Irma dans les Caraïbes où le 9 Rsam, le «17», le «31» et le GSBdD ont été engagés. Le commandant de la BdD évoqua 2018 à l'aune de la prochaine loi de programmation militaire, «une LPM de renouveau»assortie en particulier d'un plan d'accompagnement des familles et d'amélioration des conditions de vie des militaires. «S'il fallait choisir un slogan pour les armées pour cette nouvelle année, j'opterais sans hésiter pour En avant, ensemble, osons l'armée du XXIe siècle ».

Le colonel Pilette s'arrêta également sur l'avenir des bases de défense créées en 2011, remaniées en 2014 autour du concept «de bout en bout», qui ont atteint «une maturité certaine».

Mais une réflexion engagée en mai dernier autour de l'organisation territoriale du commandement et des soutiens, pourrait modifier la cartographie des BdD afin d'en réduire sensiblement le nombre. L'étude en cours concerne bien évidemment la BdD Montauban-Agen et son devenir en tant que telle, «coincée» entre les BdD de Bordeaux et Toulouse, regroupant néanmoins 5 000 hommes sur 3 départements. Subsistera-t-elle sous sa forme actuelle ? L'étude en cours doit être finalisée en mars prochain.

(1) Les représentants du 3e Rmat, du 9e Rsam, du 48e RT, du CFIM de Caylus, du 17e RGP, du 31e RG, du GSBdD. Pierre-Antoine Lévi (mairie), Pierre Mardegan (CD

Cérémonie inter-religieuse du 9 novembre 2018

Conférence « L’aéronautique militaire 1914-1918 et les As de la Grande Guerre

Le colonel Hervé PILETTE,

Commandant la base de défense Montauban-Agen,

Délégué militaire départemental 82 et Commandant d’armes de la place de Montauban,

a organisé, dans le cadre des manifestations célébrant le centenaire de l'Armistice de novembre 1918, une cérémonie interconfessionnelle dédiée à la mémoire de tous les morts de la Grande Guerre, et à l’issue, a présenté la conférence de Monsieur Philippe JOURDAN, la naissance et l'évolution de l'aviation militaire qui a préfiguré l'ensemble des progrès technologiques qui ont marqué tous les conflits suivants, tout autant que le monde de l'aviation civile, à commencer avec l'essor de l'Aéropostale de Latécoère à Saint-Exupéry et de Toulouse à Saint-Louis du Sénégal.

 

00 01 02 03
Colonel PILETTE   A. ELKIESS G. FRANGE
04 05 06a
S. EI BARIKI S. TORQUEAU Préfet P. BESNARD
 07  08Jourdan  09
   Mr Y. JOURDAN  

DMD

DMD

Les Jeudis de la Défense

 Montauban (2)

Le jeudi 25 janvier 2018 à 18h00 à l’Ancien Collège de Montauban, le Colonel Hervé Pilette, commandant la Base de Défense Montauban-Agen, délégué militaire départemental 82, a organisé la conférence

« Les conditions de vie en milieu dégradé »

Donnée par le Commandant (rc) Philippe STEPHAN

Docteur en médecine, titulaire du certificat universitaire de médecine exotique, diplômé de statistique appliquée à la médecine option épidémiologie, spécialiste en médecine générale.

Le docteur Philippe Stéphan a été médecin coopérant au Samoa. Sa carrière l’a, par la suite, conduit en Nouvelle-Calédonie où il a été médecin de médecine générale, chargé de cours à l’école d’infirmières, médecin-chef du centre pénitentiaire. Il a ensuite créé un cabinet médical pluridisciplinaire sur la commune du Mont-Dore (Nouvelle-Calédonie).

Il est actuellement médecin généraliste à Castelsarrasin, médecin territorial de la Croix Rouge pour le Tarn-et-

Garonne et réserviste citoyen de défense et de sécurité en poste à la DMD 82 depuis de nombreuses années.

Les bouleversements géopolitiques et climatiques font que de plus en plus souvent et, pour une durée plus ou moins longue, des populations doivent adapter leur vie quotidienne à une dégradation de leur environnement.

Connaître les besoins de l’organisme et les risques auxquels nous expose la vie en milieu dégradé, nous permet non seulement d’anticiper la situation, mais aussi d’adapter notre quotidien en minimisant les risques.

Ces mêmes contraintes et leurs conséquences se retrouvent, au niveau militaire, avec les aléas climatiques ou les conflits pour lesquels les armées interviennent régulièrement, lorsqu’elles sont en charge du maintien de la paix, de l’aide humanitaire et de la résilience.

 IMG 3465 02

IMG 3468 02

Cdt Philippe STEPHAN

IMG 3478 02

Col PILETTE

bandeau-tarnetgaronne

 

Flash-01

derniereminute

17/07/2019
HORLOGE
Heure :
Free business joomla templates