Décès du Père VACHEROT

Vacherot

Le Père Bernard Vacherot de la Société Missionnaire de Saint-Paul (Liban), est décédé le 3 mai dernier à Caylus, dans sa 68ème année.

Ancien aumônier militaire du 17ème RGP, curé de Caylus et aumônier militaire du Camp de Caylus.

            Bernard Vacherot est né en 1947, en Tunisie, où son père était agriculteur. À leur retour en France, ils s'installent en Périgord et il devient étudiant en histoire de l'art, archéologie et histoire de l'art à Limoges. Il traverse la période contestataire de 1968 et deviendra ouvrier dans différents chantiers et usines en Périgord et en région parisienne.

            À l'appel de sa vocation, il rentrera au séminaire de Poitiers, puis à Beyrouth, au Liban. Parlant parfaitement l'arabe, il fera son engagement dans la congrégation des missionnaires de Saint-Paul; à ce titre, il obtient la double nationalité franco-libanaise. Il est ordonné prêtre à Harissa, en 1983, par Mgr Bacha, archevêque de l'Eglise grecque melchite catholique de Beyrouth. Pendant toute la guerre du Liban (1980-1994), il est aumônier des prisons et fait partie de la pastorale de l'éducation des rues au milieu des délinquants et des toxicomanes. Il est également aumônier des gendarmes de l'ambassade de France. Parallèlement, il poursuit ses études de psychologie et de criminologie à l'Université des Jésuites.

            En 1994, il devient aumônier du 17ième RGP à Montauban avec qui il participe à des missions, puis du camp militaire de Caylus. Il assumera cette fonction tout étant curé du secteur paroissial de Grisolles-Verdun où il sera proche des habitants, participant à la vie associative comme à l'association Loisirs et Culture et sportive, auprès des équipes de rugby.       En 2008, il est nommé curé du secteur de Caylus. Sa voix ne s'est pas éteinte et résonnera longtemps dans le cœur de ses anciens paroissiens.

La Dépêche du Midi

bandeau-tarnetgaronne

 

Flash-01

derniereminute

16/12/2018
HORLOGE
Heure :
Free business joomla templates