Vous êtes ici : AccueilANOCR 82Vie du GroupementCR des ActivitésAnnée 2016InformationsBrèves2256 Hommage de Christian LIMONGI à ses frères d'armes morts pour la France

Hommage de Christian LIMONGI à ses deux frères d'armes morts pour la France
Chers amis,
   C'est avec beaucoup de tristesse que j'ai appris la mort au combat dans une opération de libération d'otages au Burkina Faso de 2 jeunes nageurs de combat du Commando Hubert. Il s'agit des Maîtres (équivalent de sergents-chefs dans les armées de l'Air et de Mer) Cédric de PIERREPONT (cours nageurs 2012) et Alain BARTONCELLO (cours nageurs 2017).

St Michel Je ne les connaissais peu ou pas car jeunes par rapport à ma génération C'est lors d'une rencontre entre (très) anciens et jeunes "bébé nageurs" que j'ai rencontré, Cédric, parmi d'autres, à Saint-Mandrier en octobre 2017 à la Saint-Michel des nageurs de combat (section Sud).

   Pour information, je vous communique quelques éléments complémentaires sur les (trop) courtes carrières de ces jeunes membres des Forces Spéciales.

Maître Cédric de PIERREPONT :
   Né en 1986, il entre dans la Marine en 2004, au sein des Equipages de la Flotte et intègre les fusiliers-marins en 2005 et se distingue en terminant 1er sur 47 au cours de Brevet élémentaire de fusilier-marin. Un an et demi plus tard, il réussit le stage commando Il est ensuite affecté au commando de Penfentonyo ou il est promu au grade de second maitre (sergent) et obtient son brevet d'aptitude technique de fusilier-marin commando. En aout 2012, il obtient le certificat de nageur de combat et rallie le Commando Hubert. Il occupait les fonctions de Chef de Groupe commando depuis le 1er avril 2018.
   Il cumulait 15 ans de services au cours desquels il a plusieurs fois été engagé sur des théâtres d'opérations en Méditerranée, au Levant et au Sahel, théâtre sur lequel il était déployé depuis le 30 mars dernier. Il était titulaire de quatre citations à l'ordre du Régiment, de la Brigade et de la Division avec attribution de la Croix de la valeur militaire et d'une citation à l'ordre de la Brigade avec attribution de la médaille d'Or de la Défense nationale. Il était par ailleurs décoré de la Médaille d'Or d'Outre-mer avec agrafes Sahel et Liban.


Maître Alain BERTONCELLO :
   Né en 1991, il entre dans la Marine nationale en rejoignant l'école de Maistrance en 2011 Il choisit en 2012 la spécialité de fusilier-marin et réussit le stage commando la même année. Après 5 années passées au commando Jaubert, il obtient le certificat de nageur de combat et rejoint le commando Hubert basé à Saint-Mandrier dans le Var ou il était affecté depuis juillet 2017. Après son entrée dans les commandos marine, maître BERTONCELLO à des missions de défense des intérêts maritimes français aux Seychelles (protection des thoniers) et à plusieurs opérations extérieures au Qatar, au Levant et au Sahel. Il cumulait plus de 7 années de services au sein de la Marine nationale. Il était titulaire d'une citation à l'ordre du régiment avec attribution de la Médaille d'Or de la Défense nationale et était décoré de la Médaille de l'Outre-mer pour le Moyen-Orient, ainsi que de la Médaille d'Argent de la Défense nationale.

 

  Ancien membre du Groufumaco et membre du Commando Hubert de 1968 à fin 1971, adhérent à l'Amicale des nageurs de combat (zone Sud) je souhaitais vous communiquer ces quelques éléments sur ces jeunes hommes courageux trop tôt disparus. On ne doit pas les oublier car on leur confie les missions les plus compliquées et les plus délicates. une élite pourtant synonyme d'anonymat pour ces hommes dont les exploits, comme les drames, sont rarement rendus publics.

   J'ai une profonde pensée pour leurs familles, proches et frères d'armes.

Christian LIMONGI

 

Limongi

Christian LIMONGI

Né le 3 décembre 1949 à Alger

Durée des services effectifs dans la Marine nationale : 16ans, 2 mois

  •  Septembre 1968 : Mutation au Groupement de fusiliers-marins commandos, Ecole de plongée et formations au Fort de Saint-Elme à Saint-Mandrier
  • Janvier 1969 : Affectation au Commando Hubert à Saint-Mandrier (Unité des nageurs de combat de la Marine).
  • Juillet 1969 : Obtention du brevet militaire de parachutisme à Pau (n° 288000). Un mois de stage.
  • Février 1972 : Scolarité à l'Ecole des fourriers (Rochefort) pour l'accès au corps des officiers-mariniers.
  • Mai à juillet 1974 : Stage à l'hôpital militaire Sainte-Anne de Toulon. Obtention du certificat d'opérateur psychotechnicien. (Major de promotion).
  • Juin 1982 : Admissible à l'Ecole Militaire de la Flotte, section « Officiers Spécialisés ». (Rang 10ème/104)
  • Mai 1984 : Admission à la retraite.

    Durée des services dans le secteur privé : près de 6 années.


    Durée des services dans le secteur public : 21 ans 5 mois

.

 

bandeau-tarnetgaronne

 

Flash-01

derniereminute

26/08/2019
HORLOGE
Heure :
Free business joomla templates