Compte rendu de l'Assemblée Générale du 5 mai 2017

Article paru dans La Dépêche du midi (cliquer )

L'Assemblée Générale du Groupement ANOCR 82 s'est tenue le 5 mai 2017 à l'espace AMERIA à Montauban.

Après avoir annoncé que le quorum était atteint, le Président déclare ouverte l'Assemblée Générale du Groupement ANOCR 82. En tout premier lieu, il va saluer la mémoire des adhérents disparus, et pour cet hommage, il a tenu à y associer les drapeaux de la SMLH, de l'ONM, des Croix de guerre et Valeur militaire. Le Président des Médaillés Militaires et son porte-drapeau étaient également conviés mais suite à un contre temps de dernière minute, ils n'ont pu se joindre à cette brève cérémonie. La position géographique du lieu de l'AG ne permet pas de déposer une gerbe au pied d'un monument aux morts qui pourrait se situer à proximité. C'est la raison pour laquelle a été institué le protocole suivant : Les porte-drapeaux et leur drapeau se tiennent devant l'assemblée pendant que le Président rappelle les noms des disparus. Pour la minute de silence, les drapeaux sont inclinés. Les drapeaux emblèmes de la nation sont là pour raviver ce souvenir et être associés à ce temps fort en hommage aux disparus.

Cette année le Groupement ANOCR 82 déplore la disparition de :

- Madame CHAVARDES Marie veuve du Colonel,

- Du Colonel SEGUELA Elie-André,

-De Madame FERY Anne, veuve du Lieutenant-colonel,

à laquelle le Président associe

- nos camarades militaires dont le Caporal-chef Julien BARBÉ du 6° Régiment de Génie d'Angers tombé au Mali le 6 avril dernier (ce qui porte à 19 le nombre de tués sur ce théâtre d'opération) ;

- toutes les victimes du terrorisme dont le nombre ne cesse de s’accroître d'année en année et en particulier de ce policier tué à Paris le 20 avril dernier ;

- les parents de nos adhérents, Michel PIRAME fils du Médecin Colonel PIRAME dont nous n'avait pas évoqué la mémoire lors de la dernière assemblée générale et le fils du Président Daniel LATTES décédé le 10 mars dernier

En leur mémoire, il demande de marquer une minute de silence.

Le Président salue les autorités et invités présents. Cette année, la date retenue pour l'AG tombait entre les deux tours des élections présidentielles, ce qui excluait d'inviter les autorités civiles ou politiques astreintes au devoir de réserve.

Pour les autorités militaires, le groupement, très attaché à conserver les liens qui le rattache à l'Armée d'active et ses représentants où sont les racines communes, avait convié le DMD, les chefs de corps du 9° BESAM, du 3° RAMAT, du 31° RG, du 17° RGP et le Commandant du Groupement de gendarmerie. Seul, le DMD a répondu présent, le Cdt du Groupement de gendarmerie, ne pouvant venir, a dit qu'il enverrait un représentant qui n'est pas venu, le 9°BSAM s'est excusé, les autres n'ont même pas daigné répondre. C'est assez désolant.

Les Présidents des associations conviés étaient bien présents :

- Mme DUJET-BLARET, Présidente du CODERPA ;

- Le Colonel BLAT, Président de l'UNP ;

- Le Sous-lieutenant (er) NICLAUSSE, Président de l'ADSOR ;

- Le Lieutenant-colonel BON, Président de la SMLH, également adhérent ANOCR ;

- Mr CAURO, Délégué Départemental du Souvenir Français ;

- Le Colonel TRONCHON, Président de l'UDAC et de l'UNC ;

- Mr MAISONNEUVE, Président des CGVM ;

- Mr FILMOTTE, Président des RM ;

- Le Colonel WIERBINSKI, Président de l'AOR, également adhérent ANOCR ;

- Mr DELBES, Président des Médaillés du Travail ;

- Le Lieutenant-colonel BAURENS, Président de l'ANOCR du Gers ;

- Mr BALARD, Président de la FNRG.

Après avoir salué l'ensemble des invités le Président a tenu à remercier particulièrement les porte-drapeaux pour le dévouement dont ils font preuve. Un remerciement aussi au Maire de Reyniés convié (non en sa qualité de maire) mais pour assurer la partie technique de l'exposé programmé en 2° partie de séance.

Enfin, le Président a présenté, au nom du groupement, toutes les félicitations au Général de Corps d’ Armée CHAZARAIN élevé à la dignité de Grand Croix de l'ONM.

Rapport Moral

        Les trois objectifs de l'ANOCR sont rappelés et seront ensuite déclinés.

- Défendre les liens de solidarité et des relations amicales entre ses membres ;

- Défendre et améliorer les conditions matérielles de ses membres par toutes actions souhaitables ;

- Contribuer au développement de l'esprit de défense.

  1. Les actions menées s'efforcent d'atteindre les objectifs fixés par les statuts.

Le développement des liens de solidarité et des relations amicales se concrétisent grâce aux différentes activités du groupement. .Elles sont rappelées en sachant que cette présentation couvre la période allant d'une assemblée générale à l'autre.

  • La première sortie réalisée après notre AG, c'est la sortie pique-nique du 4 juin à Saint Nicolas de la Grave dont le compte rendu, comme pour toutes les autres sorties, se trouve sur le site du groupement.
  • La promenade dite sortie d'automne a été organisée cette année par nos camarades de l'AOR. Jusqu'à cette date, les différentes virées étaient organisées alternativement par la SMLH et l'ANOCR. Depuis l'année dernière, les 3 associations SMLH, ANOCR et AOR ont décidé de mutualiser les deux sorties annuelles d'une part, pour minimiser les dépenses, et d'autre part afin de rassembler suffisamment d'adhérents qui au fil des ans se font plus rares pour participer à ces randonnées. Le 22 septembre dernier les 29 participants de la sortie d'automne ont découvert la vieille cité historique de Lavaur.
  • La coque des rois, comme chaque année, s'est tenue à la salle Laurier de Montech le 14 janvier 2017. Cette année l'organisation en était confiée à l'ONM, mais pratiquement la préparation matérielle incombe depuis plusieurs années déjà à une poignée de bénévoles toujours les mêmes, toujours dévoués, toujours aussi efficaces mais à qui revient le mérite de la réussite de cette journée.
  • L'escapade parisienne des 27-28-29 mars 2017 organisée par la SMLH. Cette sortie programmées sur 3 jours et ouverte, aux adhérents des différentes associations a connu un vif succès. Malheureusement, compte tenu des contraintes, le nombre des participants était limité à 40, quota qui fut rapidement atteint.
  1. Le deuxième objectif qui est de défendre et améliorer les conditions matérielles de ses membres par toute action souhaitable est plus délicat à atteindre.

Nous nous efforçons d'étendre nos liens de solidarité particulièrement au profit de nos veuves. Cette année au niveau national, l'ANOCR souhaite enfin que les veuves de militaires disposent d’un statut solide qui les conforterait en cette occurrence tragique. Elle a abordé ce problème au sein du CPRM et, par cette voie, va faire en sorte que le CSFM se saisisse de ce délicat problème. Le Président fait une digression pour expliquer ce que sont le CSFM et le CPRM.

Dans le cadre de ce deuxième objectif nous essayons également de recueillir les renseignements pour venir en aide aux personnes dans le besoin. En particulier pour la constitution des dossiers auxquels sont confrontées les veuves qui reçoivent une aide et un soutien efficace de notre Président d'honneur, le Général GAUTIER « le saint Bernard de l'ANOCR 82 ». Qu'il en soit publiquement remercié. Sur le site dont il est le créateur il a écrit: «Bien faire et le faire savoir» et il est tout a fait juste en retour de dire que ce qu'il fait est bien fait et qu'on le fasse savoir.

L'aide que nous pouvons apporter à nos adhérents n'est pas que morale, elle peut prendre la forme d'aide financière. Le Président précise que notre Groupement n'a pas les moyens d'aider financièrement les personnes qui sont dans le besoin mais que la demande peut être transmise au siège qui peut y répondre favorablement. Le plus délicat c'est de recueillir l'information des besoins qui ne sont pas exprimés souvent par pudeur.

  1. Le troisième but «contribuer à l'esprit de défense» est surtout poursuivi au niveau national où nous avons des représentants accrédités à la chambre des Députés et au Sénat, position qui se veut d'affirmer auprès des élus de la vigilance citoyenne de notre association.

Toujours, au niveau national, notre association est présente au CSFM (Conseil Supérieur de la Fonction Militaire) au CPRM (Conseil Permanent des Retraités Militaires). L'ANOCR fait également partie de la Confédération nationale des retraités CNR (c’est à ce titre que localement nous sommes membres du CODERPA - Comité Départemental des personnes Âgées)   et de la CFR (Confédération nationale des retraités). À chacun de ces niveaux, la volonté de nos représentants est de faire entendre notre voix pour que la sécurité de notre pays et de ses citoyens soit préservée.

Dans un contexte très évolutif marqué par la montée du terrorisme sur le sol national, ces dernières années ont connu de fortes évolutions aussi dans la vie des associations. Localement, nous nous sommes posé la question de savoir ce que nous étions en mesure de faire pour notre pays et nos associations pouvaient aisément dépasser le stade des sorties et réunions festives pour œuvrer dans ce sens. Fin janvier 2016, une première réunion réunissant les différentes associations à caractère patriotique et les anciens combattants tentait de débattre de ce problème. Une deuxième réunion a tourné court sur un constat d'échec.

Cependant, cette première tentative ne doit pas nous décourager, car notre association et quelques autres peuvent être en mesure de proposer des actions, à déterminer, susceptibles d'apporter notre contribution à la défense de notre pays. Il est grand temps d'ouvrir les yeux. Et si nous sommes statutairement apolitiques il est de notre devoir de tirer le signal d'alarme dès lors que notre pays est en danger. Tel était le sens de notre démarche qui s'est d'ailleurs concrétisée par des entretiens avec les autorités politiques, civiles et militaires.

C'est toujours dans le but de contribuer au développement de l'esprit de défense que nous poursuivons avec les associations à caractère patriotique les actions à mener et que nous envisageons, pour avoir plus de poids, la création éventuelle d'un comité d'entente. Pour l'instant les discussions se poursuivent. À cet égard, nous sommes dans l'esprit du siège de l'ANOCR qui lors de son assemblée générale des 5 et 6 avril dernier et dont on reparlera ultérieurement a émis une motion dans laquelle il est dit :

«La sécurité des français passe nécessairement par le renforcement de la cohésion nationale et le développement de l’esprit de défense au sein de la nation. Les associations patriotiques se doivent d’être en première ligne pour atteindre cet objectif et pour cela l’ANOCR appelle de ses vœux la mise en place par les diverses associations de liens plus forts et formalisés avec les autorités civiles et militaires, locales et nationales. Dans cette perspective, le récent projet de réserve civique visant à mobiliser l’ensemble des citoyens autour de projets destinés à renforcer la cohésion, la vigilance, et l’esprit de lutte, peut constituer un excellent point d’entrée de nos associations d’officiers en retraite auprès des responsables locaux à la recherche de bénévoles expérimentés à la fibre citoyenne développée. Ainsi, impliqué dans la vie de la société, garant de l’esprit de défense et de résilience ainsi que du devoir de mémoire, l’officier en retraite doit être un acteur essentiel dans l’indispensable cohésion nationale dont la France a plus que jamais besoin pour maintenir la nation unie.»

Le développement de l'esprit de défense, c'est aussi le devoir de mémoire c'est la raison pour laquelle nous sommes adhérents du Souvenir Français.

Nous sommes très attachés au devoir de Mémoire. Il se trouve qu'en tant que citoyen de Reyniés avec la participation active de José BONNET, membre du CA et également citoyen de Reyniés et la complicité du Maire, monsieur Claude VIGOUROUX, nous animons la partie mémorielle des cérémonies patriotiques en faisant un exposé tout de suite après la cérémonie au monument aux morts de notre commune. Pour donner plus de panache, et pour avoir le maximum de porte-drapeaux, les cérémonies du 8 mai et 11 novembre se déroulent en fin d'après-midi. Le «coup d'envoi» de ce type de prestation a débuté à l'occasion de la commémoration du centenaire de la guerre 14-18 et connaît depuis un réel succès. C'est la raison pour laquelle les exposés faits à l'occasion de ces journées mémorielles figurent sur le site de l'anocr82. C'est notre contribution au devoir de mémoire.

Dans le rapport moral figure également les multiples activités dans lesquelles notre groupement est impliqué :

Au total pour l'année écoulée cela représente une soixantaine de sorties qui se répartissent en :

   - Cérémonies mémorielles (le 19 mars étant bien entendu exclu) ;

   - Réunions spécifiques du CODERPA (environ 10) ;

   - Comité Social (2 par an) ;

   - Cérémonies militaires ;

   - Visites de courtoisie, obsèques,

   - Réunions de bureau, CA , et autres diverses réunions.

Nous produisons également deux bulletins par an. La question s'est posée de supprimer la version papier compte tenu des frais que cela représente pour notre modeste association. La réponse est non, car le bulletin dans sa forme actuelle permet de garder le contact avec les adhérents qui ne sont pas internautes et tout particulièrement avec les veuves. C'est d'ailleurs en profitant de l'envoi du bulletin de fin d'année qu'est insérée une lettre spécifique qui leur est consacrée.

La conception et la réalisation sont l’œuvre du Général GAUTIER, l'impression et la diffusion sont confiées au Commandant KRAMER. Qu'ils en soient publiquement remerciés.

Ainsi se termine le rapport sur le moral qui, espérons le, aura permis de mieux appréhender pour ceux qui ne nous connaissent pas, le travail que nous nous efforçons d'accomplir pour atteindre les buts que nous poursuivons.

Après le vote, le rapport sur le moral est adopté à l'unanimité.

Effectifs et rapport financier

Le trésorier, le Commandant Richard KRAMER, prend ensuite la parole pour nous faire le point sur les finances et les effectifs du groupement 82.

-Les effectifs au 1er janvier 2016 s'élevaient à 78 adhérents répartis en 49 adhérents et 29 veuves. Au 1er janvier 2017 le groupement comprenait 83 adhérents répartis en 54 adhérents et 28 veuves. Il détaille ensuite les décès, les radiations et les gains.

Le point sur les finances fait apparaître un avoir financier au 1er janvier 2017 de 9773, 28 €.

Le budget 2016 établit un bilan positif de 170,08 € (Recettes 1483,11 € Dépenses 1313,03 €)

Le commandant KRAMER détaille les recettes et les dépenses, et après le vote, le rapport financier est adopté à l'unanimité.

Le site ANOCR 82

L'Assemblée Générale se poursuit et aborde le point suivant le site, fleuron de notre groupement dont le père créateur, le Général Alain GAUTIER rappelle les circonstances de la création, son évolution, le contenu avec en particulier les fenêtres donnant accès aux associations qui y sont hébergées. Il présente également le dossier des dernières démarches qui figure sur le site.

Renouvellement des membres du CA

Le CA compte actuellement 12 membres dont les membres sont renouvelables tous les 3 ans. Sont renouvelables cette année le Lieutenant-colonel COJAN, le Commandant KRAMER, Le Colonel LATTES et le Lieutenant-colonel LEBRUN. Ils sont reconduits, toute fois, le Colonel LATTES ne souhaite pas le prolonger. Il reste néanmoins en place comme Président en attendant qu'un successeur lui soit trouvé.

Recrutement

Au niveau national, comme toutes les associations équivalentes, L'ANOCR rencontre des difficultés récurrentes de recrutement malgré des campagnes ciblées et le dévouement de tous mais dont les résultats ne sont pas à la hauteur de nos ambitions. L’ANOCR reste quand même une belle association de 8 000 adhérents répartis sur le territoire national, dont la vitalité est intacte et qui le démontre dans tous les domaines où elle exerce ses talents. C'est ce qu'écrit le siège. Localement nous avons participé à cette campagne nationale et expédié une quarantaine de courriers invitant les correspondants à nous rejoindre. Cette quarantaine de lettres visait un vivier potentiel d'officiers venant de prendre la retraite depuis 2 ans ainsi que les veuves d'officiers. Résultat égale à une adhésion. La seule méthode efficace consiste à insister auprès des camarades susceptibles de nous rejoindre.

Au sujet du recrutement, il est rappelé que notre association est non seulement interarmes mais est aussi interarmées. Si notre groupement compte quelques aviateurs qui ont atterris parmi nous, nous n'avons qu'un marin, certes de qualité, sous marinier de surcroît, qui a fait surface dans le département, nous déplorons l'absence de gendarmes. Nous avons toujours le général MOLINIÉ sur nos tablettes, mais comme il a été rappelé à Paris, la présence d'un nouvel adhérent issu de la gendarmerie serait bien entendu la bienvenue.

Nous avons aussi la chance d'accueillir des membres sympathisants qualifiés de membres bienfaiteurs qui leur ouvre de fait le droit de faire partie de l'assemblée générale. À ce jour, nous en comptons trois par ordre d'entrée :

- Monsieur CAURO, Délégué Général Départemental du Souvenir Français ;

- Monsieur DETAILLEUR, Président de l'ONM 82 ;

- Monsieur MAISONNEUVE, Président des Croix de Guerre et Valeur Militaire.

Nous les remercions vivement.

Bien entendu, la porte reste entièrement ouverte à tous ceux qui souhaiteraient devenir membre bienfaiteur.

Activités à venir

Le dernier CA a décidé de maintenir le principe d'une sortie pique-nique qui est la véritable auberge espagnole puisqu'on y trouve ce qu'on y amène. De bonnes victuailles à partager ainsi que la convivialité, l'amitié, la solidarité et une surdose de bonne humeur. Selon la formule annoncée par le Président lors de sa prise de fonction (CASH) :

- Convivialité ;

- Amitié ;

- Solidarité ;

- Humour et bonne Humeur.

Cette année, cette sortie pique-nique se fera à Reyniés le vendredi 2 juin Le rendez-vous est fixé sur l'esplanade (en bordure du pont) à 11 heures. Une courte visite historique du site et des événements comportant une marche apéritive de 500 m environ précédera l'apéritif offert par l'ANOCR, lui même suivi du pique-nique.

Compte rendu de l'A.G nationale

L'assemblée générale de l'ANOCR s'est tenue cette année au FIAP Jean Monet, établissement international qui héberge et accueille diverses activités. Au paravent les AG se tenaient au cercle Saint Augustin. Le changement de lieu fait économiser plus de 10 000 € à l'association.

Dans son rapport moral, le Vice Amiral OLHAGARAY fait le point sur l'environnement politique dont il dénonce le spectacle affligeant de nos candidats à l'élection présidentielle et souligne que même les programmes raisonnables semblent cependant prendre quelque peu le problème à l’envers en mettant en avant l’objectif budgétaire de 2 % du PIB avant même de définir les missions et les capacités nécessaires pour les remplir.

Le CPRM est maintenant bien à sa place, reconnu et prêt à travailler plus efficacement ; un de nos premiers chantiers sera d'établir un statut des veuves, car les avancées sont très insuffisantes dans ce domaine. Il a désigné ses représentants au CSFM et le CC1 (r) MONIER de l'ANOCR qui y siégeait déjà en fait à nouveau partie.

Concernant les organismes de santé le Président souligne

La CNMSS : notre présence assidue et appréciée nous permet d'apporter une aide institutionnelle à nos adhérents et de les faire bénéficier d'aides individuelles en cas de besoin.

LACHENAUD : nous suivons avec une grande attention l'évolution très positive de cette association dans laquelle nous nous sommes beaucoup impliqués et qui répond à nos attentes. Cette association déploie régulièrement de nouvelles places pour les atteintes graves de type Alzheimer.

UNEO : mutuelle référencée par le ministre de la Défense, nous suivons de près ses prestations et son avenir car nous arrivons en fin de période de référencement et cette échéance s’avère bien délicate à négocier.

Le Président aborde ensuite le domaine des finances qu'il qualifie pudiquement d'être dans un état contrasté. En bref, elles sont loin d'être brillantes et le CA recherche les moyens de minimiser les dépenses.

En conclusion dit le Président :

Malgré nos problèmes de recrutement et nos difficultés à équilibrer notre budget, l’ANOCR reste une association vivante et puissante, représentative et reconnue. Nous concentrerons notre action désormais sur la défense des veuves et des intérêts des retraités face à de nouvelles dispositions sociales qui ne manqueront pas de nous être proposées.

L'assemblée générale s'est ouverte le 5 avril, journée consacrée à l'accueil des participants, au vote, au travail en commission et au ravivage de la flamme sous l'arc de triomphe avec dépôt de gerbe. Le 6 avril après restitution du travail des commissions, le Président a présenté la motion adoptée à l'unanimité et dont l'essentiel vous a été restitué dans le rapport moral du groupement.

L'AG s'est terminée par un exposé sur la garde nationale par le Colonel DURAND du secrétariat de la Garde Nationale.

Voici donc l'essentiel de ce qui a été dit lors de l'AG nationale et qui termine la première partie de notre propre AG.

Un exposé sur la guerre au XX° siècle et jusqu'à nos jours était ensuite proposé pour la deuxième partie de l'assemblée générale. Cet exposé a été réalisé par le Colonel LATTES assisté du Capitaine BONNET avec la participation active du maire de Reyniés Claude VIGOUROUX.

Colonel (er) Gilles Lattes

bandeau-tarnetgaronne

 

Flash-01

derniereminute

22/05/2018
HORLOGE
Heure :
Free business joomla templates