Délinquance en Tarn-et-Garonne en 2014

Le Groupement de gendarmerie de Tarn-et Garonne vous communique le bilan de la délinquance sur le département dans sa zone de compétence (94 % du département, 193 communes, 72 % de la population).

Les statistiques de la délinquance pour l'année 2014 en zone gendarmerie sur le Tarn-et-Garonne révèlent des orientations assez favorables après une année 2013 préoccupante (hausse des atteintes aux biens et des cambriolages de 25%).

Les objectifs fixés à travers les plans de lute contre les cambriolages et les vols de véhicules ont permis d'inverser les tendances observées depuis de nombreuses années. Ainsi la délinquance générale baisse de 0,5% par rapport à 2013.

Les atteintes aux biens (2/3 de la délinquance constatée sur el département et composées des vols simples, vols à la roulotte (véhicules) ou cambriolages) baissent de 1,4%, et ce pour la première fois depuis 4 années.

Les cambriolages sont en baisse de - 15,2 %. Ils sont commis pour près de la moitié d'entre eux au sein des résidences principales. Le chiffre de 1097 cambriolages nous place cependant en seconde position sur la région midi Pyrénées. Les escroqueries et infractions économiques et financières sont en baisse de 9,5 % . Les atteintes volontaires à l'intégrité physique (atteintes aux personnes) sont en hausse (+19,6%).

En 2014 deux tendances appellent également notre attention :

- la forte hausse des vols à la roulotte (+22 %, représentant plus de 10 % du total de la délinquance générale).

- la reprise des vols de métaux (câbles) au préjudice de Orange, SNCF, ERDF avec un préjudice estimé de 19 tonnes et des conséquences diverses (ralentissement de train, panne réseau internet) .

Engagement des unités

Le nombre d'interventions globales des unités gendarmerie a augmenté de 5,3 % avec 9008 interventions effectuées et 46636 appels d'urgence.

Points positifs et encourageants,

Le taux d'élucidation des enquêtes judiciaires progresse légèrement pour s'établir à 35,1%. Le nombre de mis en cause a augmenté de 2,8 % (2031 personnes entendues).

La forte baisse des cambriolages (-15,2%) et des vols de véhicules (-27,2%) est une source de satisfaction.

En ce qui concerne les cambriolages, l’arrondissement de Castelsarrasin connaît la plus forte baisse pour la gendarmerie avec - 27,72%. La compagnie de Montauban constate une baisse de 3,29  %.

La baisse des cambriolages est la 1ère depuis 4 ans.

Profil de nos délinquants

Concernant l'origine de la délinquance de notre département, sans grande originalité par rapport aux autres années on distingue :

-                    d'une part une délinquance locale, bien souvent identifiée par nos services en ce qui concerne les atteintes aux biens et pour laquelle une certaine persévérance est nécessaire afin de consolider les dossiers et la traduire devant les juridictions. Une partie de cette délinquance locale est structurée et peut mettre en place des trafics dans ou hors du département.

-                    d'autre part des équipes plus organisées, en provenance de la région toulousaine ou désormais souvent composées de ressortissants des pays de l'est qui effectuent leurs incursions en Tarn-et-Garonne pour commettre leurs méfaits, et qui repartent aussitôt sur leur lieu de résidence. Seule l'action d'unités spécialisées auxquelles le groupement de gendarmerie prête son concours peut, au terme de longues investigations, fournir une réponse adaptée.

Ce sont près de 380 gendarmes qui veillent sur la sécurité des habitants de Tarn et Garonne, avec des unités spécialisées et diversifiées. Leur engagement est total dans la lutte contre la délinquance.

 

 

 

Colonel christophe Daniel

 

Commandant le Groupement de Gendarmerie de Tarn-et-Garonne

 

 

delinquance 82

bandeau-tarnetgaronne

 

Flash-01

derniereminute

19/01/2018
HORLOGE
Heure :
Free business joomla templates