Petit journal

 

 

 

00 Comité du Souvenir de la Stèle de Ventaillac (46) 07

 

Une page de l’Histoire de la Résistance dans le Lot en 1944

Communiqué historique

Le 10 aout 2003, à 11 H 00, à Ventaillac sur la commune de Fontanes, d’anciens résistants du Tarn-et-Garonne et du Lot ont inauguré une stèle à la mémoire des combats menés contre des convois allemands venant de Montauban se dirigeant vers Cahors.

Cette stèle officiellement inaugurée, par les autorités de l’Etat, est placée sous la protection de l’Association Nationale du Souvenir Français, dont le macaron est scellé sur la dite stèle. Tous les ans depuis la libération, c’est un pèlerinage qui réunit les résistants, les passeurs de mémoire et à ce jour depuis 2003 le Comité du Souvenir de la Stèle de Ventaillac.

L’histoire

Les F.T.P ce 15 Août 1944 (date retenue) sous les ordres du Lieutenant Victor Viola Officier de carrière, et une dizaine de maquisards du Tarn-et-Garonne et du Lot, dont les frères Maurice et Robert Dalle, François Fernandez, Charles Kohout enfants du pays, réussirent la mission de stopper le convoi allemand. Les qualités et l’aguerrissement du Lieutenant Victor Viola, le courage, et la cohésion du groupe de la 2331° compagnie, dite « Pierrot » la surprise occasionnée, permirent aux résistants peu armés contre des soldats plus nombreux, parfaitement entrainés, surarmés, de n’avoir aucun tué ni blessé. Ils décrochèrent au moment où les SS survivants commençaient à utiliser les lance-flammes. Les pertes pour les SS s’élevèrent à 22 tués et à de nombreux blessés. Alexandre Marmiesse un agriculteur au travail dans son champ, proche de l’embuscade a été blessé par une rafale dans le dos par les SS. Il devait décéder à Castelnau-Montratier où il avait été transporté chez le Docteur Vaysse. Sur la volonté des initiateurs, en 2007 il sera inscrit sur une plaque fixée sur la stèle, auprès des dix résistants survivants auteurs de l’embuscade.

La mémoire

Mr Robert Delbés Président de ce Comité du Souvenir, était entouré des Présidents des Associations Patriotiques, des vingt Porte-Drapeau, de Mme le Maire de Fontanes Mme Roselyne Valette, du Président de la SMLH du Tarn-et-Garonne, Mr le Lieutenant-colonel Bon, du Vice-Président de l’ANMONM du Tarn-et-Garonne, Mr Christian Limongi, du Président de la Médaille Militaire, le Major (er) Henry Dessaux, de la Présidente de l’ANACR, Mme Marie-Louise Garcia, du Président de la FNACA de Lalbenque. Ce fait de Résistance, malgré son homologation officielle, est un évènement peu connu et demande à être diffusé largement. Le Président évoque l’historique dans le détail. Il demande à tous de penser à l’avenir pour pérenniser cette journée. L’intervention du Colonel Hubert Laudier devait clôturer cette cérémonie par un explicatif sur « un outil pour la mémoire » - La sauvegarde et le développement de celle-ci autour de 4 axes : Donner la parole aux hommes de mémoire – Valoriser les lieux de mémoire – Célébrer les temps de mémoire – Défendre la mémoire. Un hommage est rendu aux victimes des récents attentats. « Ne laissons jamais s’effacer les anniversaires mémorables. Quand la nuit de l’oubli essaie de revenir, il faut allumer les grandes dates de l’Histoire comme on allume des flambeaux  - Victor Hugo »

bandeau-tarnetgaronne

 

Flash-01

derniereminute

24/09/2018
HORLOGE
Heure :
Free business joomla templates