Articles

Point de situation du 28 septembre au 4 octobre

CHAMMAL

SITUATION MILITAIRE DU THÉÂTRE

Offensive contre les dernières poches de Daech en Syrie
L’opération pour reprendre la poche d’Hajine dans la moyenne vallée de l’Euphrate, lancée le 10 septembre, se poursuit méthodiquement. Appuyées par la coalition, les forces démocratiques syriennes (FDS) progressent malgré la menace omniprésente d’engins explosifs improvisés.

Poursuite des actions de sécurisation en Irak
En Irak, les forces de sécurité irakiennes (FSI) poursuivent leurs opérations de sécurisation. Daech est contraint à recourir à une stratégie d’évitement. La pression est maintenue sur les djihadistes, afin que la vie quotidienne de la population reprenne un cours normal.

ACTIVITÉ DE LA FORCE

Le dispositif français déployé au Levant n’a connu qu’une seule évolution, l’Atlantique 2 ayant quitté le théâtre.

La Task Force Wagram en appui de l’offensive contre les dernières poches de Daech présentes dans la vallée de l’Euphrate
La Task Force Wagram appuie l’offensive des forces démocratiques syriennes contre Daech dans la région d’Hajine.
Cette semaine, les trois canons CAESAR de la TF Wagram ont réalisé, depuis le territoire irakien, 14 missions de tir (bilan du 26 septembre au 2 octobre inclus).
Depuis le début de son engagement, la Task Force Wagram a réalisé 1929 missions de tirs.

Les bases aériennes en Jordanie et aux EAU en appui des opérations
Au sein de la coalition, les aéronefs français basés en Jordanie et aux Émirats arabes unis poursuivent leurs actions contre Daech.
Cette semaine, les aéronefs de l’opération Chammal ont réalisé 22 sorties aériennes (bilan du 26 septembre au 2 octobre inclus) et conduit une frappe au nord d’Abou Kamal en Syrie.
Bilan total de l’action du pilier appui aérien depuis le 19/09/14 :
8528 sorties / 1459 frappes / 2251 objectifs neutralisés.
TF Monsabert et Narvik
La Task Force Monsabert poursuit sa mission d’instruction de la 6ème  division irakienne. En lien avec le conseiller santé de la division, l’équipe médicale de la TF s’est entretenue avec le personnel du service d’urgences d’un hôpital de Bagdad. Cette discussion a permis de comprendre leur façon de travailler. Cela permettra de mieux conseiller les équipes de la 6ème division en matière de soutien médical au combat.
La Task Force Narvik continue ses actions de formation au profit des membres de l’Iraqi Counter Terrorism Service (ICTS).

 

BARKHANE
APPRÉCIATION DE SITUATION
Situation sécuritaire
La situation sécuritaire dans la zone d’opération de Barkhane, n’a pas évolué.
La situation dans le Nord et Est du Burkina-Faso reste fragile.
ACTIVITÉ DE LA FORCE
Neutralisation du groupe armé terroriste responsable de l’attaque d’Inata au Burkina Faso
Le 4 octobre 2018, une patrouille de deux chasseurs de la force Barkhane a conduit une frappe au Burkina-Faso, à la demande des autorités militaires burkinabè, neutralisant le groupe armé terroriste responsable de l’attaque de la gendarmerie d’Inata dans le nord du Burkina Faso.
Un drone Reaper a été dirigé vers la zone tandis que deux Mirage 2000 et un avion ravitailleur C135 ont décollé sous faible préavis de la base aérienne projetée de Niamey pour rallier la zone de l’attaque. Une colonne de plusieurs motos quittant la zone en direction du nord  a été détectée par le Reaper. Après avoir observé le comportement du groupe et levé le doute sur la nature terroriste de celui-ci, une frappe aérienne a été réalisée dans la nuit par les deux Mirage 2000. Le bilan de l’action est en cours d’évaluation.
Opérations dans la région du Liptako se poursuivent
Le groupement tactique désert (GTD) infanterie est toujours déployé aux côtés des forces armées maliennes (FAMa) dans le cadre de l’opération Koufra. Cette opération vise à conserver l’initiative face aux groupes armés terroristes dans le Liptako, grâce à une présence conjointe s’inscrivant dans la durée.
Sécurité et développement au service de la population locale
Le 28 septembre, un puits, obstrué depuis de nombreuses années, a été inauguré dans une école de Gao. Le projet de réhabilitation, initié sous l’impulsion conjointe de Barkhane et des FAMa a été réalisé avec l’aide des partenaires économiques locaux. Ce point d’eau permettra aux enfants vivant loin de l’école d’être à nouveau scolarisés. De nombreux élèves, dont la rentrée scolaire était imminente, étaient présents pour l’inauguration.
 
Force conjointe du G5 Sahel
Barkhane appuie la montée en puissance du poste de commandement du commandant de la force conjointe du G5 Sahel, situé à Bamako. Trois postes de commandement, un par fuseau, lui sont subordonnés. Chacun coordonne l’action de deux ou trois bataillons.
Le poste de commandement du fuseau « Est », actuellement installé à N’Djamena, coordonne l’action d’un bataillon nigérien et d’un bataillon tchadien. Le PC du fuseau « Centre » est basé à Niamey au Niger, il commande trois bataillons (un burkinabè, un malien, un nigérien). Le PC du fuseau « Ouest » est basé à Néma en Mauritanie, il commande deux bataillons (un mauritanien et un malien).
Un C130J déployé en BSS pour expérimentation
Du 10 au 19 septembre, l’un des deux C130J basés à Orléans a été déployé au Sahel pour y conduire des expérimentations visant à valider, à terme, la capacité de cet avion à opérer sur terrain sommaire et en environnement opérationnel.
Le C130J est équipé de moteurs plus puissants et plus économes en carburant que son prédécesseur, le C130H. Il permet de  transporter davantage de fret sur des distances plus grandes. Avec plus de 560 militaires et près de 60 tonnes de fret transportés en moins d’une quarantaine d’heures de vol, les objectifs visés par l’expérimentation ont été atteints. L’emploi opérationnel de l’avion pourrait être prononcé au printemps 2019.
Sorties air hebdomadaires (bilan du 26 septembre 2 octobre inclus)
33 sorties chasse / 21 sorties RAV ISR / 58 sorties transport
Total : 112 sorties (110 la semaine précédente)

 

RCA
Le 28 septembre, deux M2000 et un C135 de la base aérienne projetée de N’Djamena ont effectué un entraînement à l’appui feu aérien au profit des contrôleurs aériens avancés du nouveau contingent portugais  de la MINUSCA.


Sources : État-major des armées
Droits : Ministère de la Défense

bandeau-tarnetgaronne

 

Flash-01

derniereminute

13/12/2018
HORLOGE
Heure :
Free business joomla templates